Hommage à Madame Simone Veil

publié le 06/07/2017,
par  VIGIER Elise

Nous avons décidé de faire un article sur Simone Veil pour rendre hommage à son combat pour les droits des femmes.

Simone Veil (de son nom de jeune fille Jacob) est née le 13 juillet 1927 à Nice. Elle avait deux sœurs ( Denise et Madeleine) et un frère (Jean). D’origine juive, elle est arrêtée le 13 avril 1944 avec sa mère et sa sœur et envoyée à Auschwitz-Birkenau en Pologne. Elle survit mais sa mère, ainsi que son frère et son père qui ont aussi été arrêtés, n’en reviendront jamais.

Après la libération des camps, Simone Veil s’inscrit à Sciences Po, se marie, puis élève trois garçons. Elle veut être une mère indépendante et donc avoir une carrière professionnelle. En 1974, elle devient ministre de la santé et présente une loi pour autoriser l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse), elle reçoit de nombreuses critiques en échange. Elle passe cinq ans au ministère de la santé.

En 1979, après avoir été élue députée européenne, Valery Giscard d’Estaing la nomme, par symbole, présidente du premier parlement européen élu au suffrage universel. Vers les années 1990, elle s’éloigne de la politique pour se consacrer au Conseil Constitutionnel.

A la fin des années 2000, elle se retire petit à petit de la vie publique.

Elle s’éteint, alors que nous passions l’épreuve d’histoire du brevet, le 30 juin 2017 peu avant ses 90 ans.

Audrey Scepi et Lallie Merpillat, 3e3

Source des informations : article d’Anne Chemin, Le monde, 30 juin 2017 "Mort de Simone Veil, icône de la lutte pour le droit des femmes"


Portfolio

JPEG - 35.9 ko

Liens incontournables