Des textes et dessins pour exprimer notre soutien publié le 20/11/2015

12

13 novembre, vendredi soir,

certaines personnes sortent pour boire.

Une soirée calme entre amis,

pour faire la fête jusqu’à minuit.

Lorsque trois détonations retentissent,

c’est le début du supplice.

Courir pour sa vie ? Je n’ai rien compris.

Certaines personnes s’en sont sorties,

D’autres ont perdu la vie.

Depuis ce vendredi j’ai peur,

ma famille et moi vivons dans la douleur.

Mes condoléances aux familles des victimes,

Défendons notre patrie et la Marseillaise, notre hymne !

Amis, aujourd’hui, j’appelle votre volonté à résister

contre ce manque d’humanité

Les barbaries de ces derniers jours

font notre force pour toujours.