Lettres à Nour du vendredi 8 février 2019 publié le 14/02/2019

Lettres à Nour est un spectacle visant à déconstruire l’idéologie de DAECH, c’est un outil proposé dans le cadre de la politique de prévention des extrémismes et des radicalismes menant la violence.

lettres_a_nour

« Vendredi 8 février ,
Nous sommes allés assister à un spectacle « LETTRE A NOUR »de Rachid Benzine,islamologue.

C’est l’histoire d’une fille et d’un père qui parlent par échange épistolaire. Dans la

première lettre, la fille NOUR dit à son père « qu’elle a rejoint son mari »

AKRAM »en Irak, Akram fait partie de DAECH une organisation

qui soi disant défend les pauvres et l’islam alors qu’en fait ils veulent conquérir du

territoire, mais du coup Nour croit Akram malgré les nombreux essais de son père

pour la raisonner jusqu’au moment où Nour apprend que Akram la trompe, et c’est à

partir de là où elle commence à avoir des doutes sur son mari. Mais

elle a eu un enfant, et Akram a voulu faire un marché. Le marché est que Akram

laisse la vie sauve à sa fille Djihad et l’envoie à son père et en échange elle doit se

faire exploser dans un groupe de voitures, elle accepte le marché.

Elle va sur la place, et au dernier moment elle s’écarte très loin pour ne blesser

personne. Malheureusement, elle ne s’en est pas sortie mais tout ce qui comptait

pour Nour a été sauvé, c’est à dire son enfant Djihad. »

Doriann Deloffre-Gay
Dispositif relais