Projet Slam 2017-2018 publié le 28/05/2018

"Un slam pour les réfugiés"

Dans le cadre du projet "I welcome" mené par l’association Amnesty International, les élèves de la classe passerelle, ainsi que la classe relais et l’UEAJ ont eu l’opportunité de rencontrer des migrants, d’écrire un slam, d’enregistrer en studio, en étant accompagnés tout au long de ce projet par le slameur TIWANKA.

Ce projet sur l’année à pour objectif d’ouvrir le regard des élèves sur les réfugiés et de les sensibiliser à leur accueil.

Cette rencontre a été possible grâce à la collaboration d’Amnesty International, la DRAC, le CAMJI et la Chaloupe.

Les impressions des élèves

Cheyenne et Bitia -Classe passerelle-
Les points positifs : le travail en groupe !
On a appris des choses sur les migrants, pourquoi ils quittaient leur pays, ça fait de la peine car ils sont obligés de quitter la famille le pays et de vivre seul
J’ai bien aimé les ateliers d’écriture. On a créé des rimes et jouer avec les mots.
On a découvert le studio d’enregistrement et comment les chanteurs faisaient pour enregistrer la chanson.

Isaïe-Classe passerelle-
J’ai adoré chanter car c’est une passion, c’est bien qu’on ai écrit des textes pour les migrants c’est important pour eux. Je pense que les gens vont être touché quand ils vont entendre notre chanson.

Denzey-Classe passerelle-
Tiwanka était cool, il rap super bien. J’ai bien aimé écrire les textes et enregistrer la chanson. Les paroles que nous avons écrites sont vraies.

Pacifique-Classe passerelle-
Ce projet me plaît vraiment car on travaille avec d’autres élèves que notre classe, on a pu apprendre plein de choses sur les migrants. J’ai appris à écrire une chanson, à m’exprimer et partager avec les autres. J’aime beaucoup le refrain que nous avons créé et j’ai adoré créer des rimes et chanter

Haaken-Dispositif Relais
Quand je suis arrivé sur le projet SLAM on devait faire une écriture collective. Donc, par la suite, on a dit quelques phrases qui nous sont passées par la tête en rapport avec les réfugiés. Ensuite, on a dû trier nos phrases pour en faire un refrain, quand notre refrain a été fini on s’est mis au couplet. Quand tout cela a été fini on a dû enregistrer notre chant, on a tous dit au moins 3 vers chacun sur toute la chanson. C’était assez sympa dans l’ensemble mais c’était un peu long. sinon il y avait une bonne ambiance de classe et à peu près tout le monde a participé à ce projet SLAM.