Accueil Actualité du collège Participat...
Accueil Actualité du collège Participat...

Participation à la cérémonie du 11 novembre publié le 13/11/2017  - mis à jour le 15/11/2017

Deux élèves de 3ème, Yohan et Léandre, sont intervenus lors de la cérémonie du 11 novembre à Royan pour lire un texte qu’ils avaient contribué à rédiger :

Mesdames et Messieurs,
Nous sommes réunis aujourd’hui pour commémorer l’armistice du 11 novembre 1918. Ce jour a marqué la fin d’un grand massacre.
La 1ère guerre mondiale fut un conflit général entre de nombreux pays d’Europe, un conflit qui a concerné également des pays d’autres continents. C’était une guerre totale qui a impliqué les militaires mais aussi de nombreux civils. Tout le pays a été touché : les poilus venaient de la France entière et de ses colonies. Et toutes les régions participaient à l’effort de guerre. Ainsi, notre collège, le collège Emile Zola, a-t-il été transformé en hôpital. De 1914 à 1916, il comptait 160 lits et il accueillait principalement des tirailleurs d’Algérie, de Tunisie et du Maroc.
La 1ère guerre mondiale fut une guerre particulièrement meurtrière ; elle fit 10 millions de morts et autant de blessés. Malheureusement, elle ne fut pas la « Der des ders » comme le souhaitaient les poilus qui rentrèrent à jamais marqués dans leur âme et dans leur chair. 20 ans après, l’Europe et le Monde furent de nouveau frappés par la guerre.
Personne ici n’a connu cette période et tous les témoins ont désormais disparu. Il nous reste des documents et les connaissances qui nous sont transmises par nos enseignants. Pourquoi alors ne pas oublier et pourquoi devons-nous continuer à commémorer cette date ? Car oublier, c’est prendre le risque de revivre les atrocités d’hier.
Aujourd’hui, il nous reste un espoir : celui d’éviter qu’un tel conflit recommence. Comment ? En promouvant la paix et l’entente entre les pays. Ainsi, aujourd’hui, grâce aux échanges commerciaux et aux frontières ouvertes, la paix est de retour en Europe depuis la création de l’Union européenne.

Vive la paix et l’amitié entre les peuples ! Es lebe das Frieden und die Freundshaft durch die Volken !

Le journal Sud Ouest s’est fait écho de cette intervention :

so13112017_ceremonie_11_novembre