Article de Camille

publié le 14/05/2012,
par  Thierry MILLION

Première journée à Braunschweig (vendredi 3 février 2012) avec nos correspondants, nous étions arrivés la veille vers 22 heures.
Aujourd’hui, nous sommes allés à l’école pour travailler sur le projet Comenius. Nos correspondants nous ont amenés dans une salle de classe, on a pu apercevoir les Allemands et les Suédois qui participent à ce projet. Les professeurs allemands nous ont répartis dans quatre groupes et nous ont donné un thème à travailler :
Estelle, une suédoise et des allemands : « Sport and Leisure »

Antoine, un Suédois et des Allemands :« Education »

Charles et Valentin, un Suédois et des Allemands : « Daily/Family Life »

Quentin et Camille, une Suédoise et des Allemands : « Work and Society ».

Cette séance avait pour but de regrouper les questions que chaque pays avaient fait de leur côté pour former à la fin un grand questionnaire. Ce questionnaire sera posé par les élèves allemands, français et suédois à des personnes âgées (grand-mère, grand-père...etc.). Le bilan aura lieu en Suède.
A la récréation, Mme Jarty a demandé à quelques élèves, dont Quentin et Valentin, de préparer des installations. Ils devaient accrocher des photos de femmes sur des panneaux qui ont été mis dans le hall de l’école. Les photos des allemands et des français étaient affichés.
Pendant ce temps, nous avons corrigé au tableau les questions de chaque groupe. On a pu remarquer que les Suédois étaient assez à l’aise en anglais par rapport à nous.
Après cette matinée de travail, nous sommes allés manger à la cantine de l’école (« Mensa » en allemand). Les Français sont restés en groupe.

Ensuite, nos correspondants (sauf celle d’Estelle) ont décidé de tous nous amener à « Schloss Arkaden », c’est un centre commercial. Il n’était bien sûr pas aussi grand que le « Trafford Center » de Manchester (petite dédicace à notre voyage en Angleterre). Nous avons fait les magasins et avons bu un chocolat au piment. C’était plutôt bon mais ça ne piquait pas beaucoup ! Puis le soir, nous sommes rentrés chez nos correspondants.


Portfolio

Antoine (de dos) avec des camarades allemands (...) Estelle Charles et Valentin Camille et Quentin

Navigation

Articles de la rubrique

  • Article de Camille