Mon personnage, c’est ma feuille !

Une boule de papier chiffonnée est donnée à chaque élève. Nous la décrivons à l’oral. Puis chacun déplie, ouvre cette boule sans forme et décrouvre une feuille de papier kraft déchirée. Le professeur inscrit alors au tableau le sujet : Mon personnage, c’est ma feuille !
Le personnage doit remplir l’intégralité du papier.
Munis de peinture, les élèves imaginent un visage déformé, rigolo et coloré. L’objectif de la séance est de travailler le rapport entre le fond et la forme. Elle offre la possibilité de reparler du contour.


Imprimer

Liens incontournables