Garde d'enfants pour les personnels soignants indispensables à la gestion de la crise sanitaire publié le 15/03/2020

URGENT- ACCUEIL DES ENFANTS (ELEVES ET COLLEGIENS) DE PERSONNELS DE SANTE SANS SOLUTION DE GARDE

La mesure annoncée par le Président de la République doit être entendue très strictement.

Il convient en effet d’en rappeler l’objectif : préserver nos capacités sanitaires pour assurer la gestion des malades en milieu hospitalier en en ville et assurer le confinement des personnes les plus fragiles (personnes âgées et personnes en situation de handicap).

Cet accueil exceptionnel, en groupe de 10 élèves maximum, doit se concilier avec l’objectif de limiter les regroupements d’enfants et d’adolescents pour freiner la propagation du virus.

En conséquence :

 sont exclusivement concernés les personnels suivants : personnels des hôpitaux, cliniques, établissements médico-sociaux…ainsi que les seuls personnels affectés en cellule de gestion de la crise sanitaire en ARS et préfecture. Aucune mesure de cette nature ne concerne par exemple de manière générale les sous-traitants de ces établissements ;

 il s’agit exclusivement d’accueillir les enfants des personnels concernés qui n’ont aucune solution de garde alternative (autre parent en télétravail, grands enfants pouvant surveiller les petits…) ;

S’agissant des modalités concrètes de mise en œuvre :

 l’accueil sera organisé dans la mesure du possible dès le lundi 16 mars (après nettoyage des locaux s’agissant notamment des établissements).

 cet accueil est organisé, au moins dans un premier temps, dans l’établissement de scolarisation habituel des élèves concernés. En fonction du nombre d’enfants concernés, et dans le courant de la semaine, d’autres modalités pourront être mises en place (regroupement dans une seule école ou un seul établissement par exemple).

 Les parents concernés doivent se signaler dans le week-end aux chefs d’établissement. A défaut nous ne pourrons pas garantir l’accueil des enfants dès lundi matin et les enfants ne pourront être accueillis qu’à compter de mardi. Il convient de prévenir les parents du fait que la restauration ne sera sans doute pas assurée dès lundi.

 Les parents devront présenter (ou devront munir les enfants) leur carte professionnelle attestant de leur qualité de personnel soignant ou d’une fiche de paye mentionnant l’établissement employeur ou d’une attestation de l’ARS