CONSEILS POUR L’EPREUVE D’HISTOIRE DES ARTS

publié le 04/03/2016, mis à jour le 25/03/2016,
par  Webmestre

Cette fiche comporte les conseils des professeurs pour bien préparer l’épreuve orale d’histoire des arts

Aides et conseils pour réussir son épreuve orale
d’Histoire des Arts

Préambule : L’examen d’Histoire des Arts est une épreuve ouverte qui vise à laisser une grande autonomie aux élèves en ce qui concerne la nature de l’œuvre, son sujet ou bien encore l’interprétation de son message. Communiquer une « fiche méthode » serait donc en inadéquation avec l’esprit de l’épreuve. Ce document prend donc la forme d’un recueil de conseils et reste complémentaire de la grille d’évaluation utilisée le jour de l’examen.

I- Préparer son épreuve

A- Le contenu externe à l’œuvre

- Maîtriser des éléments biographiques sur l’artiste (dates, évènements décisifs dans sa vie).

- Connaître son mouvement artistique (le définir, indiquer le nom d’autres artistes du mouvement).

- Savoir replacer l’œuvre dans le travail de l’artiste (nommer le nom et le sujet d’une à deux autres œuvres).

B- Le contenu interne de l’œuvre

- S’intéresser aux couleurs (chaudes/froides et le sens que l’on peut y prêter).

- S’intéresser aux formes (courbes/linéaires, symétrie/asymétrie et le sens que l’on peut y prêter).

- S’intéresser aux mouvements (Calme/agitation).

- Dégager les plans (iconographie, photographie, cinéma) et le sens que l’on peut y prêter.

- S’intéresser au rythme musical (œuvre musicale ou cinématographique).

- S’intéresser à l’instrumentation qui donne des indications sur l’ambiance que veut créer l’artiste mais aussi sur le contexte historique de l’œuvre.

- Repérer les méthodes cinématographiques utilisées par l’artiste (Plongée/contre plongée, leitmotiv, zoom/dézoom, plan d’ensemble/gros plan). Indiquer le motif d’utilisation de chaque méthode relevée.

C- Le contexte historique dans lequel l’œuvre est réalisée

- Connaître la période et pouvoir rapprocher l’œuvre d’un événement historique majeur.

- Pouvoir comparer l’oeuvre choisie avec d’autres ayant un sujet proche et ce même si le traitement (choix de réalisation) reste très différent. Le nom des artistes et des ?uvres doivent être connus.

II- Les supports utilisables le jour de l’épreuve

- L’œuvre à l’étude doit pouvoir être présentée au jury qu’elle soit iconographique, musicale (passage) ou cinématographique (extrait). Pour les œuvres littéraires, l’intégralité du texte sélectionné doit être remis au jury.

- Ne pas hésiter à ajouter quelques documents annexes (portrait de l’artiste, autres œuvres de l’artiste, œuvres de comparaison).

- La « Présentation assistée par ordinateur » (diaporama) paraît la manière la plus évidente de présenter le travail des candidats. Elle ne revêt cependant aucun caractère obligatoire et ne correspond à aucun critère d’évaluation.

III- Réussir son oral

A- Les notes

- Un aide mémoire est bien entendu conseillé mais il ne doit pas être exhaustif (complet) car le candidat serait alors tenté de le lire (risque de se perdre dans les notes, oral peu dynamique).

- Les grandes lignes de la présentation ainsi que les informations difficiles à retenir restent à prévoir sur vos notes.

- Ces notes peuvent prendre la forme d’un support papier mais aussi être inscrit sur votre éventuelle « Présentation assistée par ordinateur ».

B- Le plan de présentation

- Pour que votre exposé soit pertinent il est vivement conseillé qu’il suive un plan.

- Le candidat reste libre d’organiser son plan de présentation. Cependant, certains points restent incontournables : - Présentation de l’artiste et de ses œuvres.

- Présentation des choix techniques et du message de l’artiste.

- Contextualisation historique de l’œuvre (comparaison avec d’autres œuvres).

C- L’exposé oral

- Éviter de lire son exposé (perte de dynamisme). Ceci demande un réel entrainement à réaliser avec son partenaire ou à la maison.

- Attention à la gestuelle comme le balancement des jambes et des hanches qui traduisent l’anxiété.

- Ne pas hésiter à se déplacer durant l’oral (renforce le dynamisme).

- Ne pas hésiter à montrer directement avec la main les éléments exposés sur le support (qu’il soit papier ou projeté).

- Essayer de regarder votre auditoire. Cela démontre votre confiance en vous et en votre présentation.

- Se montrer réactif face aux questions en développant les réponses (exemples démontrés sur l’œuvre, vocabulaire avec définition).

Comme vous pouvez le constater l’épreuve n’est pas à prendre à la légère et demande de l’investissement et une réelle préparation.
Cependant, le fait que l’évaluation porte sur une présentation choisie et préparée laisse de belles perspectives de réussite pour chacun d’entre vous !

Les professeurs référents « Histoire des Arts »

un clic sur l’icône pour ouvrir la fiche.


Documents joints

PDF - 53.4 ko
PDF - 53.4 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois