Accueil 4 - Pédagogie CDI Rencontre...
Accueil 4 - Pédagogie CDI Rencontre...

Rencontre masquée avec Delphine Bertholon publié le 25/02/2021

Une auteure du Prix des Incorruptubles au collège de l'Argentor

Une rencontre en temps de Covid
Lundi 22 février, jour de rentrée. Bravant le risque d’une annulation pour cause d’épidémie, Delphine Bertholon a accepté l’invitation du collège ; elle vient échanger sur son métier d’auteure avec nos élèves. Son roman, Celle qui marche la nuit, est sélectionné pour le Prix des Incorruptibles dans la catégorie 5e/4e. C’est avec enthousiasme que les élèves s’installent au réfectoire, aménagé pour cette rencontre exceptionnelle dans le respect du protocole sanitaire. Madame Dupont a préparé les questions avec ses élèves, la curiosité des enfants fait le reste. Les échanges sont nourris, les collégiens attentifs. Ils rencontrent une auteure "en chair et en os"...

img_2563

Delphine Bertholon, une auteure à double casquette
Celle qui marche la nuit est le deuxième roman jeunesse de Delphine. Auteure de 10 romans, elle souhaite désormais alterner l’écriture pour les adolescents et les adultes. L’écriture a pris très tôt une place importante dans sa vie. Sa mère, grande lectrice, l’a initiée à la lecture et c’est naturellement qu’adolescente, l’envie de tenir la plume la pousse à participer à des concours de nouvelles. Encouragée par ses professeurs de français, elle persiste. Elle vit aujourd’hui de son écriture.

d_bertholon

Souriante, dynamique, Delphine met les élèves en confiance. Ils la pressent de questions :
Quel auteur l’a le plus influencée ? Quelles sont ses passions en dehors de la littérature ? Comment nourrit-elle son imaginaire ?
Joyce Carole Oates et Haruki Murakami sont ses auteurs de prédilection mais elle lit de tout, de la littérature contemporaine américaine, des romans sombres en prise avec le monde actuel. Elle aime les thrillers, les polars... mais sans policier ! Adolescente, elle était fan de Patrick Cauvin et de son roman E=MC2, mon amour. En poésie, son cœur balance entre Henri Michaux, Charles Baudelaire, et Arthur Rimbaud.
Quand elle n’écrit ou ne lit pas, Delphine se rend au cinéma (elle est fan de films d’horreur) et regarde des séries. Grande curieuse, elle s’intéresse aux faits divers qui nourrissent, par petites touches, son inspiration. Elle entretient une relation fusionnelle avec ses personnages qui font partie intégrante de sa vie tout au long de l’écriture de ses romans.

A quoi aspire-t-elle aujourd’hui ? Au retour à une vie sans Covid : elle affectionne les cafés dans lesquels elle aime s’installer pour travailler ses romans. Quel bonheur qu’un café en terrasse ! Le premier confinement a mis à mal son inspiration mais elle reste très active : elle entame la promotion de son nouveau roman, Dahlia, dont la sortie est prévue en mars et participe à de nombreuses rencontres avec les scolaires. Petite confidence sur le chemin du retour : elle pense que son prochain roman sera pour les adolescents. A suivre...