Un écrivain au collège : Fabrice Colin

publié le 04/06/2010,
par  Mme Guérin

IMG_0084bis

Le jeudi 20 mai les élèves de 5ème et de 4ème du collège, encadrés par leurs professeurs de français Madame Pillot et Monsieur Aupetit, ont eu le grand plaisir de passer une heure au CDI avec l’écrivain Fabrice Colin, dont le roman « Projet oXatan » fait partie de la sélection pour le prix littéraire de Charente limousine. Une quinzaine d’élèves du collège de Roumazières s’étaient joints à eux.

Les élèves étaient un peu intimidés au début mais Fabrice Colin a su les apprivoiser et l’heure a passé très très vite !

Voici un article écrit par Antoine Carmagnac, élève de 4ème B :

« Fabrice Colin n’est pas un saint !

La venue de Fabrice Colin égaie les élèves de 5ème et de 4ème du collège de l’Argentor (Champagne-Mouton) ainsi que les quelques élèves volontaires de Roumazières Loubert, le jeudi 20 mai 2010.

Le petit collège accueille le grand auteur !

En effet, Fabrice Colin est venu en début d’après-midi, le jeudi 20 mai 2010, car son livre « Projet oXatan » faisait partie du Prix littéraire de Charente limousine qui fait son apparition cette année car n’oubliez pas : la Charente a des ailes !

La bibliothèque du géant fantastique :

- Projet oXatan
- Le 9ème cercle (son premier que lui-même n’aime pas)
- Le grimoire de Merlin
- Le fils des ténèbres
- Invisible
- La saga Mendelson
etc...

J’espère que ces quelques titres parmi tant d’autres vous mettront l’eau à la bouche !

Une heure pour dévoiler sa personnalité :

Fabrice Colin avec son air rêveur est sans doute vraiment loin de nous. Son petit air décontracté et son sourire cachent sans doute quelque chose... Fabrice Colin est l’un des cinq auteurs français de science-fiction les plus connus. Si vous voulez lire du drôle, il y en a ! Essayez donc « Le mensonge du siècle » qui est une parodie de science-fiction. « Plus on écrit, plus on est bon ! » dit-il. Car c’est bien lui qui explore toutes les limites de la science-fiction, et on le suit dans ses aventures !

C’était mon article sur Fabrice Colin, né en 1972 aux environs de Paris. »

Antoine Carmagnac

Et maintenant, quelques réactions de nos élèves :

Jessy : « Fabrice Colin nous a expliqué la différence entre la science-fiction, le fantastique et la fantasy. Il a pu nous dire comment il écrivait ses livres et de quoi il s’inspirait pour les écrire. »

Lauriane : « Il était peut-être stressé au début mais après il était plus détendu. Il a répondu aux questions de façon claire et approfondie permettant de répondre à plusieurs questions en même temps. »

Aurélie : « On voyait que son métier le passionnait et qu’il avait beaucoup d’inspiration. Il pense qu’il en a trop. »

Lincey : « Ce métier est plus une passion qu’autre chose. Il vit de cet emploi à présent. Il dit aimer écrire et même avoir trop d’idées, il aime autant écrire pour les adultes que pour la jeunesse. Il a besoin des deux pour son équilibre. »

Estelle : « Quand il explique quelque chose, il va vraiment au fond du sujet. »

Camille : « Je l’ai trouvé très agréable, calme, content de nous faire partager son métier d’écrivain... Je garderai un très bon souvenir du passage de cet auteur. Notamment, Projet oXatan est un très beau livre qui mérite d’être relu. »

Camille : « J ’ai été impressionnée car Fabrice Colin est quelqu’un de sympathique et il a écrit beaucoup de livres alors que ça ne fait pas si longtemps que ça qu’il écrit... Il a dit que son premier livre ne lui plaisait plus et je trouve que c’est bien de le reconnaître. »

Baptiste : « C’a m’a étonné qu’il n’ait que 10% du prix du livre qui lui revienne car il faut longtemps pour écrire un livre. »

Charlotte : « Il a été très gentil, il a même plaisanté avec nous. »

Auriane : « Cette rencontre nous a permis de comprendre beaucoup de choses sur sa vie peu facile car il doit travailler très longtemps chaque jour pour pouvoir arriver à son but. »

Morgane : « Quand il était jeune, il ne voulait pas obligatoirement être écrivain, c’est juste qu’il aimait lire et écrire. »

Harry : « Monsieur Colin a répondu aux questions préparées par les élèves telle que -pourquoi le X de Projet oXatan est-il en majuscules ? - à quoi Monsieur Colin a répondu en disant que c’était pour faire le malin ! »

Sébastien : « Fabrice Colin compare son imagination à la caverne d’Ali Baba !... Cet auteur a une pointe d’humour, j’ai bien aimé sa façon de parler, ses expressions ainsi que sa personnalité. »

Kevin : « Lisez ses livres, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts ! »

Hollie : « Il affirme qu’en écrivant quotidiennement on écrit de mieux en mieux. C’est un métier ! »


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois