Parler des attentats

publié le 16/11/2015,
par  Webmestre

La presse pour la jeunesse a édité plusieurs dossiers afin de répondre à des questions que les enfants peuvent se poser suite aux attentats du 13 novembre.
- Astrapi : Que s’est-il passé ?

- Okapi : Pourquoi y a-t’il des fanatiques ?

- Phosphore : Que veut l’État Islamique ?

un document astrapi (PDF de 699.9 ko)
un document okapi (PDF de 2.3 Mo)
un document phosphore (PDF de 339.4 ko)

- Le journal Le Monde, dans un article en date du 14 novembre, revient sur les rumeurs et intox qui circulent, et dans un autre du 15 novembre rend hommage aux victimes qui semblent alors si proches.
- De nombreux pays se sentent concernés par ces attentats, comme l’illustre les unes de la presse internationale, l’illumination des monuments aux couleurs de la France ou le retentissement de la Marseillaise dans des stades ou salles de concert comme à l’Opéra de New York.
- Enfin, le logo "Peace for Paris", superposition du "Peace & Love" et de la Tour Eiffel, fait depuis samedi le tour du monde. Portrait de l’homme qui a créé ce symbole sur Télérama.fr.

Commentaire d’un lecteur sur le site du New York Times.
Blackpoodles - Santa Barbara
"La France incarne tout ce que les fanatiques religieux haïssent : la jouissance de la vie ici, sur terre, d’une multitude de manières : une tasse de café qui sent bon, accompagnée d’un croissant, un matin ; de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue ; l’odeur du pain chaud ; une bouteille de vin partagée avec des amis, quelques gouttes de parfum, des enfants jouant au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, de ne pas s’inquiéter des calories, de flirter et de fumer, de faire l’amour hors mariage, de prendre des vacances, de lire n’importe quel livre, d’aller à l’école gratuitement, de jouer, de rire, de débattre, de se moquer des prélats comme des hommes et des femmes politiques, de remettre les angoisses à plus tard : après la mort.
Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France.
Paris, on t’aime. Nous pleurons pour toi. Tu es en deuil ce soir, et nous le sommes avec toi. Nous savons que tu riras à nouveau, et chantera à nouveau, que tu feras l’amour, et que tu guériras, parce qu’aimer la vie fait partie de ce que tu es. Les forces du mal vont reculer. Elles vont perdre. Elle perdent toujours."


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Liens incontournables