Art, Histoire & Tolérance - Riche programmation sur Arte

Tomboy - La Grande Illusion - La Statue de la Liberté
publié le 16/02/2014, mis à jour le 19/02/2014,
par  S. Lancereau

2 films et 1 documentaire :
- Tomboy, film sur la différence et l’acceptation de l’autre, au programme de Collège au Cinéma.
- La Grande Illusion, film évoquant les affinités humaines malgré les oppositions nationales en 1914-1918.
- La Statue de la Liberté documentaire retraçant la genèse et la construction de Lady Liberty.

Tomboy
Mercredi 19 février à 20h50 (80 min)
Rediffusé samedi 22.02 à 3h10

SYNOPSIS - Dernières semaines d’été. Laure, 10 ans, allure de garçon manqué, vient d’emménager dans un nouveau quartier, avec son père, sa mère enceinte et sa petite sœur Jeanne, 6 ans. Au pied de son immeuble, elle rencontre bientôt Lisa et ses copains, auprès desquels elle se fait passer pour un garçon prénommé Michael…

Tomboy (2011)

"Tomboy" de Céline Sciamma (2011)

CRITIQUE - Tomboy, à sa sortie, a été salué par la critique. Le film raconte avec justesse et pudeur l’histoire de Laure, qui va entrer en CM2. Avec sa famille, elle s’installe dans une nouvelle résidence où, avec ses cheveux courts, elle décide de se faire passer pour un garçon, Michaël. Elle/Il joue au foot, aux batailles d’eau, se bat, comme les autres, jusqu’à ce que sa mère le découvre… Pas de dialogue, pas de grands discours, juste un film sur l’enfance et une fille garçon manqué, un Tomboy, comme on dit en anglais. [...] « Tomboy rappelle une évidence : on ne choisit pas son sexe à la naissance, on en hérite, tout comme son prénom », explique le dossier pédagogique disponible sur le site du CNC. « A partir de là, chacun se construit son identité entre sexualité biologique et sexualité psychique, avec les variantes selon les apparences (vêtements, coupe de cheveux) et le comportement (manières, attitude), distribué selon les codes et les convenances de cette répartition. » (extrait de Libération.fr)

La Grande Illusion
Dimanche 16 février à 20h45 (110 min)
Rediffusé mercredi 19.02 à 13h35

“La Grande Illusion" de Jean Renoir (1937)

“La Grande Illusion" de Jean Renoir (1937)

SYNOPSIS - Au cours de la Première Guerre mondiale, l’avion du capitaine de Boïeldieu et du lieutenant Maréchal est abattu par celui de l’officier allemand von Rauffenstein. Internés dans un camp de prisonniers, les aviateurs français sympathisent avec quelques compagnons d’infortune qui échafaudent un plan d’évasion. Mais ils sont transférés dans une prison-forteresse commandée par von Rauffenstein. Un profond respect s’établit entre de Boïeldieu et von Rauffenstein, tous deux d’origine aristocratique...

CRITIQUE - Magnifique parabole pacifiste, La Grande Illusion montre comment les affinités sociales se manifestent malgré les barrières nationales. "La peinture de ce milieu me permettait d’insister sur une théorie qui m’a toujours été chère, confiait Jean Renoir. Les hommes ne se divisent pas en nations, mais peut-être en catégories de travail. C’est ce que l’on fait qui est notre véritable nation." Sans pour autant réaliser un film antimilitariste (la grandeur des armes, la fraternité guerrière et la dignité des soldats sont magnifiées), le cinéaste distille un bouleversant message humaniste. Voilà sans doute le film le plus populaire et le plus mythique de l’imposante filmographie de Renoir. La Grande Illusion s’inscrit dans l’époque la plus féconde de Renoir. Une période pendant laquelle son œuvre est particulièrement influencée par le réalisme. "Je suis un homme du XIXe siècle et j’ai besoin de l’observation comme point de départ", avouait-il. Accueilli triomphalement par le public et considéré comme un film de gauche, La Grande Illusion fut mis à l’index par Hitler et Mussolini. Ce chef-d’œuvre n’a pas pris une ride, ni sur le fond ni sur la forme.

Victor DARGAUD, La statue de la Liberté de Bartholdi dans les ateliers Gaget-Gauthier, XIXe siècle, musée Carnavalet, Paris

La statue de la Liberté dans les ateliers Gaget-Gauthier.

La statue de la Liberté. Naissance d’un symbole
Samedi 15 février à 20h50 (90 min)
Rediffusé dimanche 16.02 à 15h25
Rediffusion sur arte+7

La fabuleuse saga de la statue de la Liberté : retour sur le projet extravagant du sculpteur alsacien Auguste Bartholdi et sur une épopée de vingt ans (1865-1886), pleine de rebondissements.

CRITIQUE - Au fil des photos d’archives et des scènes de reconstitution, Mark Daniels retrace la genèse mouvementée de la plus célèbre statue du monde et revient sur la trajectoire hors du commun de son créateur. Brossant le portrait d’un sculpteur de génie également fin publicitaire, auteur notamment du monumental Lion de Belfort, le documentariste montre comment Bartholdi est parvenu à force d’obstination à imposer sa Liberté éclairant le monde aux décideurs français et américains. Le risque de censure de ce projet trop républicain pour les autorités du Second Empire, les réticences des industriels américains à financer cette entreprise, des contraintes techniques inédites... autant d’obstacles qu’il a surmontés en persuadant les hommes les plus illustres de son temps – Gustave Eiffel, Joseph Pulitzer – de se joindre à l’aventure.

Extrait du site arte.tv


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Liens incontournables