Le naufrage du "Titanic" : destins brisés publié le 04/04/2012

Dans l’émission « L’Ombre d’un doute » l’historien Franck Ferrand s’intéresse aux joyaux de la Couronne et à leur disparition le 16 septembre 1792.

John Jacob Astor IV : l’un des hommes les plus riches des Etats-Unis et le passager le plus fortuné du bateau... Le roi de l’immobilier revenait d’une lune de miel en Egypte avec Madeleine, sa toute nouvelle épouse. Il venait de terminer la rédaction d’un roman d’anticipation, des projets plein la tête... Le naufrage sonne le glas des ambitions de John Jacob. Madeleine survécut au naufrage et put perpétuer la dynastie en mettant au monde John Jacob Astor VI.

La famille Goodwin fait partie de ce million de personnes qui, en 1912, avaient embarqué vers l’Amérique pour refaire leur vie. En troisième classe, avec leurs six enfants, ils ne pouvaient même pas espérer atteindre les canaux de sauvetage. Pour eux, le rêve américain s’est arrêté là. Quelle vie allaient-ils chercher sur le Nouveau Continent ?

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Partager

     

Dans la même rubrique

 The Mission
  Le naufrage du "Titanic" : destins brisés
 Les mémoires du racisme
12