Le programme Brigitte-Sauzay / Interview de Leonie

publié le 03/01/2017,
par  TOUCHARD Mélanie

Il s’agit d’un programme franco-allemand d’échange individuel qui s’adresse aux élèves de la 4ème à la 1ère. Les participants français séjournent trois mois dans une famille en Allemagne et accueillent trois mois un correspondant allemand dans leur famille en France (possibilité de faire un séjour de 2 mois uniquement pour les 4èmes). Les participants vont en classe avec leur partenaire et suivent leur emploi du temps. C’est un séjour en immersion complète, soutenu par l’OFAJ (Office Franco-allemand pour la Jeunesse).

Voici des liens pour avoir des informations pratiques :

http://eduscol.education.fr/cid52914/programme-brigitte-sauzay.html

https://www.ofaj.org/programme-brigitte-sauzay

Cette année au collège André Dulin, nous avons eu le plaisir d’accueillir Anna Leonie Giesa, correspondante de Mathilde Laronce en 4ème C. Leonie a séjourné ici du 15 octobre au 22 décembre 2016 et Mathilde ira à Hamburg du 15 janvier au 15 mars 2017.

Interview de Leonie par Célia, Florian, Salomé, Eglantine et Mathilde, élèves de 4ème, réalisée en partie en français, en partie en allemand :

Comment s’est passée ta recherche pour participer au projet ?
Mon professeur m’a proposé cet échange car elle avait une fille qui recherchait une correspondante, j’ai hésité, puis j’ai dit oui, ensuite la fille s’est désistée. J’étais donc déçue, puis j’ai trouvé Mathilde grâce au site web de l’OFAJ, quand j’ai cherché une correspondante.

Que penses-tu du rythme scolaire en France ?
C’est fatigant, pour moi c’est très fatigant. De 8h40 jusqu’à 17h05 ou 16h10, c’est très long. Je trouve ça très long.

Qu’est-ce qui te plaît chez les Français que les Allemands n’ont pas ?
Le pain... et les Français ici sont très gentils avec moi.

As-tu découvert des spécialités françaises que tu aimerais retrouver à Hamburg ?
Humm, non, je ne crois pas car je connais presque tout.

Et qu’as-tu aimé manger ici ?
Le pain..

Est-ce que tu as eu des difficultés à suivre les cours ?
Au début, oui, mais maintenant ça va mieux, je comprends presque tout.

Est-ce qu’il y a eu des matières plus difficiles que d’autres pour toi ?
La physique-chimie et les SVT sont ici très difficiles pour moi parce qu’on voit par exemple en physique-chimie des thèmes que je n’ai pas encore faits.

Est-ce que tu trouves des différences entre les villes de France et les villes d’Allemagne ?
Oui, quand tu vas en centre ville, c’est différent. En Allemagne, à Hamburg, les gens courent tout le temps...car ils sont en retard...et ici c’est un peu comme oh oui ce n’est pas grave...

Est-ce que tu aimerais revenir en France plus tard ?
Oui je veux bien, mais je crois que c’est difficile avec l’école pour l’instant, parce qu’en Allemagne je veux poursuivre mes études et ici pour les évaluations, les contrôles, je ne fais presque rien.

Est-ce que le français est une langue difficile à apprendre ?
Oui parfois. Parfois c’est pareil que l’allemand, mais parfois pour le vocabulaire, c’est difficile car on doit écrire des letttres qui ne se prononcent pas. La grammaire, c’est difficile (pour nous aussi), je suis nulle en grammaire.

Qu’est-ce que tu as hâte de retrouver dans ton pays ? Qu’est-ce qui te manque ?
Mes parents..et mes copines..L’allemand parce qu’ici tout le monde parle français et j’ai besoin de parler allemand, d’entendre de l’allemand.

Comment t’es tu sentie au sein de l’établissement et chez Mathilde ?
Chez Mathilde très bien. Ici aussi parce que les élèves sont très gentils, tout le monde me demande si tout va bien. Oui, je vais bien. Et c’est bizarre parfois, il y a des élèves qui me disent « guten tag » « guten tag ».. « guten tag »...

Qu’est-ce que tu as préféré chez moi et ici ? (Mathilde)
Je ne sais pas mais ta maison est très cool. Et tes parents sont très gentils, tes sœurs aussi...
Je n’ai pas de souvenir préféré. Il y a plein de souvenirs que je veux simplement garder...

Qu’est-ce que tu as peut-être le moins aimé ici ?
Parfois, certains élèves m’énervent parce que je suis un peu l’attraction. Ils viennent me voir, me disent « ah tu es l’Allemande » et ils me disent quelque chose en allemand qui ne veut rien dire. Ce ne sont pas des élèves germanistes et c’était sans intérêt.

Tu as été un peu l’attraction car c’est la 1ère fois qu’à Dulin nous accueillons une étrangère pour une période aussi longue.
Dans mon collège à Hamburg, c’est complètement normal. Il y a des correspondants anglais, espagnols, français...

Leonie, as-tu envie d’ajouter quelque chose ?
Cela vaut le coup. Cela vaut vraiment la peine de faire cet échange, parce qu’on apprend énormément de choses. On ne progresse pas seulement en langue. Je crois, que je sais utiliser maintenant beaucoup de tournures familères en français, mais on apprend aussi à être élève ici. Et pour les enfants qui sont timides par exemple, c’est une bonne occasion de se sentir grand. On apprend énormément de cette expérience.

Mathilde : Je voulais juste dire que moi j’étais très contente que Leonie soit venue. Elle n’est pas tout le temps restée avec moi. Quand elle n’a pas envie de parler, elle ne se force pas à parler, elle le dit juste clairement. Et elle est allée voir les autres personnes. Elle a essayé, ce sont ses propres mots, de passer un peu de temps avec tous les élèves de la classe même si parfois c’était bizarre.
C’était super car elle s’est ouverte aux autres. Et je la comprends car on est déjà toujours ensemble à la maison, elle avait envie de connaître d’autres personnes.

MERCI POUR CET ECHANGE ET JOLIE PREUVE D’OUVERTURE !


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Liens incontournables