A la découverte de Hambourg

publié le 21/03/2018, mis à jour le 02/04/2018,
par  Carole Guerrier

Voici les compte-rendus rédigés par les élèves des 10 jours passés à Hambourg. De bons moments et de la bonne humeur partagés malgré le froid. Merci à tous pour votre comportement exemplaire et l’excellente ambiance au sein du groupe.

Dernière journée par Jade et Maëlys : Ce matin, nous avons eu une heure tous ensemble pour faire un point sur le carnet de voyage. Nous avons appris que le guide qui devait faire la visite du musée du travail était malade, donc cette visite a été annulée. Vers 9h, nous sommes partis sans les correspondants. Nous nous sommes arrêtés à Landungsbrücken. À la place du musée, nous nous sommes baladés dans Hambourg : nous sommes allés dans le tunnel qui passe sous l’Elbe (Elbtunnel). Sa construction a commencé le 22 juillet 1907. Il fait 426,50 m de long et a commencé à être utilisé le 7 septembre 1911. Nous avons eu droit à une belle vue de Hambourg pour prendre des photos de l’autre côté du tunnel. Après en être définitivement sortis, nous avons marché jusqu’à la statue de Bismarck. Elle est destiné à la gloire de Otto von Bismarck. Le monument a été inauguré le 2 juin 1906 après 3 ans de construction. Ensuite, nous sommes allés voir l’église Saint-Michel (Michaeliskirche). Elle a été construite de 1751 à 1762 sur les ruines de l’ancienne église (1648-73) détruite par la foudre en 1750. Elle a ensuite subi un incendie en 1906 et a été reconstruite de 1907 à 1912. Elle est un des emblèmes de Hambourg.
Après, nous sommes allés dans le plus ancien des quartiers de Hambourg (Krameramtstuben) et avons repris le métro pour rentrer à Grootmoor. Nous y avons mangé avant de rentrer nous changer pour aller faire du hip-hop. Là, nous avons appris une chorégraphie en 2h, c’était amusant.
Après ça, tout le monde est rentré dans sa famille pour terminer la journée.

Journée de mardi vécue par Léonie et Aloïse : À 8h, nous sommes allés en cours avec nos correspondants. Certains étaient en anglais, d’autres en physique, d’autres en maths ou en allemand. Nous avons ensuite eu une pause de 20 minutes à 9h30, où nous pouvions aller au kiosque pour nous acheter à manger. Après, nous avons fini le projet avec les correspondants : nous devions choisir une des interviews que nous avions faites vendredi pour en faire un jeu de rôles. Les Français posaient des questions et les Allemands répondaient. Nous sommes ensuite passés devant tout le monde comme pour une pièce de théâtre, puis avons montré les photos qui ont été prises le vendredi et avons voté pour la meilleure. C’est l’équipe de Finja qui a gagné avec 9 votes, l’équipe de Hanna avait 5 votes et les équipes de Lilly et Léonie 4 votes. L’après-midi, nous avons pris le bus pour aller au AEZ, un centre commercial. Nous nous sommes mis par groupes de 4 et avons pris d’assaut les magasins pendant 1h30.

Mathilde B. et Alexane : Ce lundi 26 mars, nous sommes allés en cours de 8h à 9h avec Madame Germond et Madame Guerrier. Tout le monde avait passé un bon week-end et était de bonne humeur. Nous avons raconté notre week-end puis avons posé quelques questions si nécessaire. Vers 9h, nous sommes partis prendre le bus puis le métro pour la station Landungsbrücken.

img-20180327-wa0001

Là, nous avons pris le bateau à destination de l’usine d’Airbus. Le soleil était là, mais il y avait quand même beaucoup de vent sur le bateau. Nous avons fait une visite guidée d’Airbus. Nous avons vu plein d’avions ainsi que la façon dont ils sont assemblés. La visite était très intéressante mais un peu longue (2h30). Nous savons maintenant que l’entreprise Airbus emploie 17000 personnes sur le site de Hambourg. Le site reçoit énormément de visiteurs. La personne qui faisait la visite était très sympa mais ne parlait pas bien français, car il parlait catalan. Il nous a appris plein de choses sur la construction des avions : par exemple, nous avons besoin de 9 mois pour construire un petit avion et plus d’un an pour un grand. A la fin de la visite, nous avions tous un peu faim, du coup, nous avons mangé sur le trajet du retour soit dans le bus soit dans le bateau. Il était environ 14h. Enfin, nous avons repris le métro vers le lycée Grootmoor. Certains correspondants étaient sur le quai, d’autres sont venus nous chercher au lycée à 16h. Nous sommes tous partis dans nos familles pour passer un bon après-midi sous le soleil.

Compte-rendu de ce week-end par Nesta : le week-end, le petit-déjeuner n’est pas comme celui de la semaine : nous nous levons plus tard puis nous prenons plus de temps à table. Le samedi après-midi, nous sommes allés avec un groupe de correspondants dans un premier temps visiter le centre-ville, puis en fin d’après-midi dans un parc de trampolines. Le soir, chacun est parti de son côté pour rentrer chez soi mon correspondant.
Le dimanche matin, nous avons refait un gros petit-déjeuner de 11h à 12h30. Ensuite, à 14h, mon correspondant m’a prévenu que nous allions faire une excursion au Miniatur Wunderland.

img-20180328-wa0000

Quand nous sommes arrivés là-bas, j’étais très impressionné par ces villes reconstituées en miniature, ces ports et même un aéroport tel qu’on le voit dans la vraie vie.

img-20180328-wa0001

Les parents m’ont expliqué beaucoup de choses sur les maquettes. Avant de rentrer dans le Miniatur Wunderland, il y a une attente de 30 minutes. Nous en avons fait tout le tour en 5 heures.

img-20180328-wa0002

Puis nous sommes rentrés.

Le week-end de Bastien : Le samedi, je me suis levé à midi puis nous avons pris notre petit-déjeuner à 12h15. J’ai mangé une spécialité allemande : le Franzbrötchen.
Nous avons pris le repas à 14h, c’était un repas chaud.
A 20h, nous partons à “Eisland”, une patinoire. Nous partons vers 22h après avoir mangé une Currywurst, spécialité allemande.
Le dimanche, après le petit déjeuner, nous sommes partis à la piscine à midi puis sommes revenus à 14h et avons mangé à 15h un plat chaud. A 16h30, nous sommes partis à la jump house, un établissement rempli de trampolines, puis nous sommes repartis à 18h. Finalement, nous avons pris un repas froid vers 22h et nous nous sommes couchés.

Journée de vendredi vue par Fany et Eva :
Nous sommes partis de Grootmoor à 8h avec nos correspondants. Nous avons pris le bus puis le métro pour admirer l’Elbe à bord d’un bateau. Nous sommes allés en haut du Docklands

img-20180327-wa0002

puis sommes remontés dans le bateau pour aller à Övelgönne.

img-20180327-wa0000

Nous nous sommes baladés le long de l’Elbe et sommes allés à pied au quartier du “Petit Paris”. Ce quartier doit son surnom à l’idée typique que les étrangers se font de Paris. En effet, ce quartier a des bâtiments hauts et de couleur claire, alors qu’à Hambourg, ce sont surtout des maisons en briques rouges. Les rues sont animées et nous avons même vu une boutique de macarons. Nous avons fait le sondage que nous avions préparé précédemment puis avons mangé et fait les magasins avec les correspondants. Nous nous sommes tous rejoints à la gare à 13h45 et sommes rentrés à Grootmoor en métro et en bus.

Elodie et Lucas rendent compte de notre 3ème jour à Hambourg, sous un ciel gris et pluvieux.
De 8h à 8h45, nous étions en cours avec Madame Guerrier et Madame Germond. Nous avons avancé sur notre carnet de voyage et posé des questions si nécessaire.
Vers 8h45, nous sommes partis prendre le bus jusqu’à la station de Barmbek, puis le métro U3 jusqu’à Schlump et ensuite nous avons pris le U2 jusqu’à Messehallen et nous sommes descendus. La Israelitische Töchterschule est située Karolinenstraße 35. Nous sommes allés dans une ancienne salle de sciences conservée intacte, sauf les lumières et les chaises qui ont été remplacées. Une historienne nous a expliqué de nombreuses choses sur l’histoire des Juives dans cette école ainsi que des Juifs de Hambourg.

resized_20180322_100041_3967

Avant la deuxième guerre mondiale, il y avait une grande communauté juive à Hambourg. Cette école était moderne pour l’époque, beaucoup de parents envoyaient leurs enfants dans cet établissement. Nous avons pu apprendre que seulement 50 % des familles juives mettaient leurs enfants dans des écoles juives. Cette école a été fondée en 1883 et faisait partie de l’administration scolaire, elle avait donc le même programme que les autres, sauf que les élèves apprenaient l’hébreu ainsi que l’histoire juive et ne travaillaient pas le samedi. A l’origine, c’était une école pour les familles modestes (discrimination entre riches et pauvres).
En 1924, le départ à la retraite de la directrice de l’école donne l’occasion de prendre des photos des enfants dans chaque cours qui sont autant de témoignages du quotidien dans cette école. Ces photos ont été longtemps conservées à Jérusalem car une personne qui s’était enfuie les avait apportées avec elle.
La guide nous a parlé d’Hitler et des nazis dans une salle d’exposition. Le parti nazi est élu en 1933 avec 40 % des voix lors d’élections démocratiques après la crise économique de 1929. Les premières lois anti-juives sont rapidement votées. Le harcèlement des Juifs au quotidien commence, mais certaines écoles les protège. En 1937, les Juifs pensent encore qu’Hitler ne va pas rester au pouvoir, mais en 1938, après la nuit de cristal, ils comprennent qu’il va rester et qu’il met leur vie en danger. Des “Kindertransporte” (transports d’enfants) sont organisés vers Londres et la France notamment. Les mères juives doivent choisir un de leurs enfants pour être sauvé, alors que leurs pères se sont déjà fait arrêter. Dès août 1941, ils ne peuvent plus fuir l’Allemagne. Le port de l’étoile jaune est obligatoire en octobre 1941, et les premières déportations ont lieu. L’école a fermé en 1942 car les familles ont dû s’exiler ou ont été déportées. Seul un coup de tampon “abgewandert” (émigré) sur leur bulletin scolaire témoigne de leur départ.

Après cette visite, nous sommes allés dans le Europapassage, galerie marchande couverte.

snapchat-1132152238

Lucie et Alice en centre-ville :
Ce matin, après une heure de cours d’histoire en anglais pour certains et d’histoire en allemand pour d’autres, tous les Français sont partis en bus puis en métro dans le centre-ville.

img_20180321_102513-1

Nous avons vu le lac Alster, l’hôtel de ville, les bâtiments en brique de la Speicherstadt avec leur toit typique en cuivre, le Tele-Michel et la Hafen-City, qui est la partie récente de Hambourg dont nous avons visité l’Elbphilharmonie.
Après manger, nous sommes partis au musée maritime international et avons assisté à une visite guidée très intéressante avec un ancien membre de la marine. Puis nous sommes retournés à Grootmoor pour retrouver nos correspondants.

Plus grande maquette de bateau Lego au monde (Queen Mary 2)

Clélia et Marine témoignent du fonctionnement de notre établissement scolaire partenaire, le Gymnasium Grootmoor, après leur première journée.

Je suis allé à vélo au Gymnasium. Là-bas, nous avons commencé par visiter Grootmoor. On nous a expliqué que chaque classe possède sa salle. Ce sont les professeurs qui changent de salle sauf pour le sport, l’art plastique, la biologie et la physique qui sont pratiqués dans d’autres salles. Comme leur salle est leur propre espace de vie, ce sont les élèves qui la nettoient. On a appris que les portables étaient interdits sauf à midi. Ce sont les professeurs qui surveillent, il n’y a donc aucune personne ayant le titre officiel de surveillant. A Grootmoor, il n’y a ni infirmerie ni infirmière : il y a seulement une salle avec un lit près du secrétariat pour que les élèves qui ne se sentent pas bien se reposent. Les parents sont ensuite appelés pour venir les chercher. Dans le couloir face au secrétariat, on peut apercevoir une vitrine avec des trophées ainsi qu’un grand mur avec les photos de tous les professeurs. On peut voir aussi celle du principal et du principal adjoint. Les casiers des élèves ont un code pour s’ouvrir, il n’y a donc pas besoin de cadenas. Pendant la récréation à 9h30, nous avons constaté que les élèves mangent un sandwich ou un fruit et que le self de la cafétéria est ouvert et dispose de gâteaux, etc. Les toilettes sont dans l’établissement et les élèves y ont accès, contrairement à Agrippa.Durant la récréation, les élèves restent dans les couloirs, ce qui est impossible à Agrippa.
Ensuite, nous avons fait un projet avec les correspondants, puis nous sommes allés déjeuner à la cafétéria. Il n’y a ni verre ni eau : il faut apporter sa propre bouteille d’eau. Pour manger, nous étions installés dans la Pausenhalle. Il y a des pianos ainsi que des spots. C’est dommage que nous n’ayons pas de salle similaire au collège.
Par la suite, nous avons pu assister à un cours, le “Klassenrat”. Il y a un tableau pour les devoirs, un tableau d’affichage et un tableau pour projeter, tandis que le tableau principal est un tableau noir coulissant.

photo_editing_cloud20180322_1

Il y a également des poubelles pour le tri sélectif : il s’agit d’un bac avec une trappe bleue, une trappe marron et une trappe jaune, c’est une très bonne idée. Pendant ce cours, il y avait beaucoup de bruit mais la prof ne criait pas. Ce qui nous a beaucoup surpris, c’est que la professeur était montée sur la table et s’y était installée. Quand un professeur arrive dans la classe, les élèves allemands disent bonjour comme des robots. Il y a toujours un bruit de fond, mais il y a une bonne entente entre les élèves. Les professeurs ne crient pas car les élèves se calment tout seuls.


Brèves

15 octobre 2017 - Voyage en Italie:WiFi intermittent

Le groupe qui séjourne en Italie a des difficultés à accéder au WiFi de l’hôtel. E viva Italia (...)

15 octobre 2017 - Italie j1

(1)

31 mars 2017 - Bien arrivés à Hambourg

Les 17 élèves de 3ème participant à l´échange franco-allemand sont bien arrivés hier soir à Hambourg (...)

15 mars 2017 - voyage à Hambourg : réunion d’informations le 16 mars

La réunion d’informations concernant le voyage à Hambourg aura lieu le jeudi 16 mars à 18h en (...)

1er octobre 2016 - Arrivée des Allemands vers 18:30/18:40

Hallo ! Les correspondants allemands viennent de passer le pont d’Aquitaine à Bordeaux : arrivée (...)