Les élèves d’Agrippa révisent leurs cours d’histoire à Hambourg

publié le 10/04/2017,
par  Carole Guerrier

Le vendredi 7 avril, nous avons visité l’école de filles israélite construite en 1883. À cette époque, la communauté juive est importante à Hambourg. Il n’y a pas d’antisémitisme contrairement aux années suivantes à partir de 1930. Les Juifs ont les mêmes droits que les autres Allemands. 50 % des Juifs vont dans une école classique, et l’autre moitié dans les écoles juives. Cette école était au départ pour les filles pauvres, mais elle était moderne (salle de sciences équipée de matériel pour les expériences, vitre derrière un tableau pour laisser échapper les gaz toxiques,...), permettant de travailler dans de bonnes conditions.

img_1280_1
img_1272_1

En plus de travailler la religion juive et les matières générales à l’école, celle-ci dispensait aussi des cours d’arts ménagers et des cours d’hébreu, ce qui la différenciait des autres écoles. Jusqu’en 1942, l’école a continué à enseigner malgré le nombre d’enfants qui quittaient l’école et Hambourg. Ce fut la dernière école juive à continuer à enseigner aussi longtemps à Hambourg.

Chaque année, Hambourg invite les descendants des élèves ou des professeurs de cette école à venir la visiter. Dans le musée, nous avons pu voir les photos des élèves à l’école en 1924 avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir (le livre dont les photos sont extraites avait été donné à la directrice en 1924 avant qu’elle parte à la retraite). Les gens avaient une vie paisible et ne se doutaient pas de ce qui allait se passer. Nous avons aussi vu des photos du directeur Jakob Loewenberg et de sa femme Marie Jonas, qui était l’infirmière. Tous les deux sont morts dans des camps de concentration.

Les juifs allemands qui s’étaient battus pour leur pays pendant la première guerre mondiale ne se seraient jamais doutés que 20 ans plus tard, ils quitteraient leur pays par obligation. Les nouvelles lois sous le régime nazi disent implicitement que les juifs ne doivent plus côtoyer les Allemands non juifs. Des amitiés sont donc brisées et les Juifs ont une vie sociale de plus en plus limitée. Suite à cela, les Juifs se font humilier à l’école et n’ont le droit de rien dire, car selon les nouvelles lois, “la race juive est inférieure”.

De nombreux enfants juifs ont fui par bateau depuis Hambourg. Beaucoup de pays comme les États-Unis ou Cuba ne les accepteront pas toujours avant la guerre. La France, le Royaume-Uni, la Belgique ou les Pays-Bas commenceront à les accepter. Mais ils ne seront toujours pas en sécurité avec la guerre qui débutera en 1939.


Brèves

31 mars - Bien arrivés à Hambourg

Les 17 élèves de 3ème participant à l´échange franco-allemand sont bien arrivés hier soir à Hambourg (...)

15 mars - voyage à Hambourg : réunion d’informations le 16 mars

La réunion d’informations concernant le voyage à Hambourg aura lieu le jeudi 16 mars à 18h en (...)

1er octobre 2016 - Arrivée des Allemands vers 18:30/18:40

Hallo ! Les correspondants allemands viennent de passer le pont d’Aquitaine à Bordeaux : arrivée (...)

21 septembre 2016 - Voyage en Toscane : dernière réunion d’information

La seconde et dernière réunion d’information, avant le départ du voyage en Toscane, se tiendra le (...)

24 mars 2016 - Les germanistes bien arrivés à Hambourg

Les élèves de 3ème participant à l’échange franco-allemand sont bien arrivés jeudi soir à Hambourg. (...)