Nouvelle journée au Gymnasium Grootmoor (Hambourg) publié le 05/04/2016

Lundi, nous sommes allés en cours. En Allemagne, les classes ont leur propre salle sauf pour les cours de physique, chimie, arts plastiques et biologie. A la fin des cours, les élèves doivent nettoyer leur salle : chaque jour, de nouveaux élèves désignés la nettoient. Les élèves sont libres de passer les pauses où ils le veulent : ils peuvent aller s’acheter à manger, rester dans leur salle de classe, dans les couloirs, dans la cour, dans la Pausenhalle ou à l’extérieur. Car en Allemagne, il n’y a pas de barrière, les élèves peuvent sortir quand ils veulent.
A Grootmoor, il y a 1200 élèves mais pas d’infirmerie. S’ils sont blessés ou malades, ils vont au secrétariat pour appeler leurs parents.
Beaucoup d’élèves viennent à l’école à vélo : les énormes parcs à vélo sont la plupart du temps remplis.
Enfin, les professeurs allemands enseignent plusieurs matières.

Après la première heure de cours, nous sommes allés en salle informatique pour continuer le projet de site internet commencé en France. A la fin de ces deux heures, nous avons écrit un texte de remerciement pour les familles allemandes.

A 14 heures, nous nous sommes tous retrouvés, Allemands et Français, devant la Tanzschule (école de danse) avec les professeurs et les lycéens de Bellevue. Nous nous sommes préparés pour le cours de danse. Après un échauffement avec un professeur de danse de salon, l’ex-champion du monde de hip-hop Timo est arrivé et nous a appris une chorégraphie. Il expliquait très bien et nous avons tous très vite compris.

Aurélie et Lauriane