Les élèves d'Agrippa au Musée du Travail de Hambourg publié le 04/04/2016

Le vendredi 1er avril, nous avons tous commencé par une heure de cours. Nous avons ensuite pris le bus pour aller à Barmbek, un quartier de Hambourg, où nous avons visité le musée du travail.
Dans ce musée, nous avons fait deux groupes : un groupe a fait l’activité imprimerie, l’autre a créé ses propres médaillons.
A la fin du 19ème siècle, les hommes et les femmes étaient séparés pour cette activité : les hommes étaient à la découpe des pièces de métal et travaillaient sur les presses, tandis que les femmes s’occupaient des finitions, beaucoup plus minutieuses. Mais avant ces étapes, des graveurs créaient les dessins puis gravaient les tampons correspondants. Un travail long et minutieux.

image-9

Voici ce que nous avons fait : tout d’abord, nous avons découpé nos médailles dans des pièces en cuivre à l’aide d’une énorme presse. Ensuite, à l’aide de maillets et d’emporte-pièces, nous avons imprimé notre initiale dans la médaille, puis l’avons percée.

image-10

C’est à ce moment-là que nous avons choisi un motif parmi les tampons proposés et l’avons gravé sur notre médaille à l’aide d’une machine avec une pression d’une tonne.

image-11

Nous avons ensuite procédé au travail le plus minutieux : la couleur. Tout le monde a utilisé un assortiment de couleurs pour peindre la médaille avant de la faire cuire dans un four à 850 degrés.

image-12

La couleur sèche et cuite, nous avons limé nos médailles. Et le résultat était là !

image-13

Anaïs et Valentine