Isrelitische Töchterschule – 7 Avril 2014

publié le 11/04/2014, mis à jour le 24/02/2015,
par  Christel Germond

Nous nous sommes rendus en métro jusqu’à la station « Messehallen » qui signifie « parc des expositions) pour visiter dans ce quartier une école juive fondée en 1883. Cette école est actuellement un mémorial dédié à la mémoire juive. A cette époque, la plus grande communauté juive d’Allemagne vit à Hambourg. Les citoyens juifs avaient alors les mêmes droits que les citoyens allemands. Les enfants juifs étaient scolarisés soit dans des écoles de quartiers avec les enfants allemands (environ 50 %) , soit dans des écoles juives. A Hambourg, il y avait 3 petites écoles pour les filles et une grande école pour les garçons. L’école que nous avons visitée était à l’origine une école plutôt fréquentée par des filles d’un milieu social peu aisé.
Les élèves suivaient le même enseignement que dans une école normale mais ils avainent en plus des cours de religion et d’hébreu pour leur permettre de comprendre et lire la Torah.

Nous avons tout d’abord vu une première salle dans laquelle on enseignait les sciences naturelles. Elle n’a pas été modifiée depuis le printemps 1942, date de la fermeture de l’école. Sur le tableau de la salle de classe, on a pu lire un mot laissé par Josef Barmberger qui est venu dans cette école en 1992 et 1993 car c’est dans ce lieu que son père a enseigné les sciences. Il a inscrit ses impressions à la craie sur le tableau. Il était heureux qu’aucune modification n’ait été apportée à cette salle car en s’asseyant sur une des chaises, il revoyait son père enseigner et il avait l’impression que le temps s’était arrêté. Au fil du temps, les différentes écoles ont du fermer et les filles et les garçons ont été regroupés. On a tenu à leur faire cours jusqu’à la fermeture de l’établissement en 1942 pendant l’époque nazie.

Au travers de quelques photos, nous avons pu mieux comprendre l’époque entre 1924 et 1942. Nous avons vu des jeunes filles qui participaient à un cours de cuisine car dans la religion juive, les règles sont différentes et doivent respecter l’enseignement de la Tarah (par exemple le lait et la viande ne doivent jamis se trouver en contact et on doit donc utiliser des ustensiles différents lorsqu’on cuisine). Les jeunes filles de milieu aisé portaient un large ruban blanc dans les cheveux et ainsi on pouvait reconnaître leur origine sociale.

Puis nous avons vu le portrait d’un jeune homme juif portant l’uniforme allemand et qui a combattu au côtés des Allemands pendant la première guerre mondiale. Ces jeunes gens devenus pères de famille n’arrivaient pas à sentir le danger lors de la montée de l’antisémitisme car il leur semblait impensable d’être menacés alors qu’ils avaient des papîers d’identité allemands et qu’ils avaient comme tout citoyen participer à la guerre.

Dans les écoles juives, on préparait les enfants à un départ éventuel au travers de contes. Une enseignante avait par exemple inventé une histoire dans laquelle les enfants portaient des costumes d’animaux qui étaient menacés par une grosse grenouille et ils devaient fuir devant la menace.

Deux années plus tard, la menace s’est fait plus présente avec la perte de nombreux droits. Il devenait par exemple impossible pour un juif et un non-juif de se marier. Puis il y a eu la nuit de cristal et les premières déportations vers des camps en Pologne. On a essayé de faire partir les jeunes gens par bateau pour les sauver. 900 réfugiés sont partis vers Cuba mais malheureusement entre temps il y a eu un changement politique sur l’île et le bateau a du repartir avec les réfugiés. Il a erré en mer, allant vers l’Amérique qui a refusé l’acceuil de ces réfugiés. Finalement, le bateau est revenu en Europe et les passagers ont été débarqués en Anglettre, en Hollande, en Belgique et en France. Seuls ceux ayant débarqués en Angleterre seront sauvés.
Nous avons également vu un bulletin scolaire qui portait un tampon avec la mention « émigré ». On utilisait ce terme pour faire croire que le départ avait été volontaire alors que les personnes avaient été déportées.

Nous avons bien aimé ce musée

Chloé et Elisa


Brèves

3 mai 2016 - Vente de jardins posés

La Mini-Entreprise "Agrip’Plante" de la 3ème ODP3 vend ses jardins posés dans l’enceinte du (...)

16 mars 2015 - Semaine internationale au collège du 16 au 20 mars

Hallo ! Hello ! ¡Hola !
Ce lundi débute la semaine internationale au collège Agrippa d’Aubigné. (...)

1er septembre 2014 - Section sportive escalade

La rentrée de la section escalade aura lieu le mardi 9 septembre à 16h00.
Apportez votre (...)

29 novembre 2012 - 4 au 6 décembre : Maintenance OBII

OBII est en maintenance le 04 au 06 décembre 2012. Il est préférable de ne pas l’utiliser pendant (...)

20 septembre 2012 - Accès parents à Gepi-notes et cahier de texte

Appel aux parents d’élèves. Si votre mot de passe ou votre identifiant ne vous permettent pas (...)