Des nouvelles de Hambourg

publié le 01/04/2014,
par  Carole Guerrier

Entre activités avec les professeurs et week-end en famille, les élèves d’Agrippa ont déjà vécu des moments divers et variés à Hambourg. Voici les compte-rendus de ces quatre derniers jours.

Vendredi 28 mars, nous sommes allés au Musée du Travail. Nous nous sommes séparés en deux groupes, l’un est allé à la frappe de médaille, l’autre à l’imprimerie.

Balthazar : Je suis allé à l’imprimerie. Le guide a expliqué en allemand toute l’histoire et la technique de l’imprimerie, et Mme Germond a traduit.

L’imprimerie a été découverte il y a 600 ans par un Allemand, Gutenberg. Nous avons de nombreuses petites pièces métalliques sur lesquelles sont disposés une lettre ou un signe de ponctuation. Le guide nous a expliqué le procédé et ensuite, nous sommes allés à un atelier. Là, nous avons choisi les lettres de notre prénom, les avons disposées de telle manière qu’elles soient à l’endroit quand on les imprime. Ensuite, le guide les a disposées sur une machine, par ordre alphabétique. Avec Baptiste, nous avons été désignés pour écrire « Collège Agrippa 2014 ». Baptiste a mis deux « P » majuscules à Agrippa, mais ça n’est pas grave, car c’est ce qui fait l’originalité de notre groupe.
Le guide nous a montré comment imprimer. Il faut d’abord avoir une planche, mettre de la peinture dessus, l’aplatir avec force avec un rouleau. Ensuite, on appuie fort avec un rouleau sur les lettres. On coince la feuille de papier dans le gros rouleau que l’on tourne avec une manivelle. Chacun a fait sa fiche. Entre chaque passage, il a fallu remettre de la peinture sur les lettres, sinon le résultat n’aurait pas été assez contrasté.

Chacun a pris sa fiche, et nous sommes retournés au Gymnasium. J’ai bien aimé ce musée !

Adrien :

IMG_0547b

Dans ce musée, nous avons réalisé une pièce. Nous avons pris de petites plaques de cuivre pour fabriquer notre pièce. Nous les avons placées dans une presse qui permet d’y découper une forme ronde.

DSCN1660b

Ensuite, nous avons frappé notre pièce avec un emporte-pièce et un marteau pour écrire des lettres ou des nombres sur une face de la pièce. Après cette étape, nous pouvions faire un trou sur le haut de la pièce pour en faire une médaille. Nous avons ensuite imprimé sur la pièce un dessin que nous pouvions choisir, de nouveau à l’aide d’une presse. Nous avons peint cette face de la pièce avec de la poudre de verre colorée mélangée avec de l’eau. Pour terminer, nous avons mis la pièce dans un four à 850° C pour que l’émail sèche et durcisse.

Adrien et Balthazar

Premier week-end allemand :
Elio : Voilà mon petit-déjeuner : nous pouvons boire du lait, du thé, du café ou du jus de carottes ! On mange du pain avec du beurre et des oeufs brouillés. On mange aussi des oeufs à la coque !
Le midi, le déjeuner peut se faire à 14h, ou à 15h ! Et le soir, nous mangeons à 20h ou 21h.

La journée du 29 mars, mon correspondant, Luis, était malade. Je suis donc allé chez Gero, le correspondant de Samuel. Nous voulions nous baigner au centre nautique « Arriba » à Norderstedt, mais il y avait trop de monde et nous ne pouvions pas y entrer. Nous sommes donc allés à la « Alter-Schwimmhalle », une plus petite piscine qui est davantage consacrée aux sports nautiques comme la natation ou le plongeon.
Le lendemain, 30 mars, Luis est toujours malade. Je suis allé voir le match de handball de Gero et son équipe. Ils ont perdu 40 à 2...

IMGP2911b
IMGP2913b

Ensuite, nous nous sommes rendus au « DOM » en S-Bahn (RER) et U-Bahn (métro). Le « DOM » est une grande fête foraine qui s’installe à Hambourg tous les ans. On y trouve des manèges à sensation comme le « Shaker » ou des attractions pour les plus jeunes.

Le soir, nous avons mangé une spécialité allemande, la « Roulade ». C’est du porc roulé avec des pommes de terre et des champignons. Guten Appetit !

Alexandra : Le samedi, je suis allée avec ma correspondante au Tierpark Hagenbeck, un jardin zoologique.

DSCN1815b

Nous avons mis plus de 3 heures à le visiter. Les animaux sont dans des cages peu sécurisées par rapport à la France.

Dimanche, nous sommes allés au « Miniatur Wunderland ».

DSCN2042b

C’était vraiment super ! Il y avait beaucoup de maquettes qui étaient plus vraies que nature. Certaines faisaient plus de 10 mètres de long. Elles représentent des scènes dans différents endroits comme Hambourg, la Suisse, etc. Après plus de deux heures de visite, nous sommes montées au sommet de la Michaeliskirche, le symbole de Hambourg. On pouvait voir le « DOM » et d’autres monuments importants.

Alexandra et Elio

Lundi 31 mars
L’Elbe est le fleuve qui traverse Hambourg. Il se jette dans la mer du Nord à 110 kilomètres d’ici.

SAM_0769b

Pour commencer la journée, nous avons pu marcher sous l’Elbe à pied grâce à un tunnel qui se trouve à 24 mètres de profondeur. Nous avons eu une vue sur les cinq églises principales que l’on peut apercevoir depuis le bord de l’Elbe : Sankt-Katharinen, Sankt-Nikolai, Sankt-Jakobi, Sankt-Petri und Sankt-Michalis. Nous avons pu remarquer également que la salle de spectacles où se joue la comédie musicale le Roi Lion (« Der König der Löwen ») se situe au bord de l’Elbe. Il y a aussi quelques plages de sable fin bordées de pierres.

Le port de Hambourg est un énorme port industriel pour les bateaux de marchandises.

SAM_0789b

Ils sont immenses et transportent des conteneurs.

SAM_0792b

Ils sont escortés par deux petits bateaux, un devant et un derrière, pour leur arrivée et leur départ du port. Il y a également des docks pour la réparation de ces bateaux.

Les bateaux qui nous permettent de passer d’une rive à l’autre de l’Elbe portent souvent des publicités pour les comédies musicales qui se jouent à Hambourg (le Roi Lion, le fantôme de l’opéra « Das Phantom der Oper »,...).

SDC10773b

Des quais sont aménagés pour permettre aux passagers d’accéder facilement aux bateaux. Ils ressemblent à des stations de bus où l’on n’attend non pas le bus, mais un bac ou un ferry (« Fähre » en allemand). Quand la marée est basse (Ebbe), les stations descendent et quand la marée est haute (« Flut »), elles montent.

Au bord de l’Elbe, il y a aussi un bâtiment dont la construction aurait dû être terminée depuis longtemps : c’est l’Elbphilarmonie.

Mélissandre et Marine


Brèves

15 octobre - Voyage en Italie:WiFi intermittent

Le groupe qui séjourne en Italie a des difficultés à accéder au WiFi de l’hôtel. E viva Italia (...)

15 octobre - Italie j1

(1)

31 mars - Bien arrivés à Hambourg

Les 17 élèves de 3ème participant à l´échange franco-allemand sont bien arrivés hier soir à Hambourg (...)

15 mars - voyage à Hambourg : réunion d’informations le 16 mars

La réunion d’informations concernant le voyage à Hambourg aura lieu le jeudi 16 mars à 18h en (...)

1er octobre 2016 - Arrivée des Allemands vers 18:30/18:40

Hallo ! Les correspondants allemands viennent de passer le pont d’Aquitaine à Bordeaux : arrivée (...)