Quand tout s'emmêle publié le 12/03/2011

La grande actualité, celle de la planète, c’est le séisme formidable et le tsunami dévastateur qui viennent de frapper le Japon. La petite actualité, plus proche de nous et plus confidentielle, c’est le Printemps des Poètes dont le thème cette année, d’Infinis Paysages, transporte hors du temps. Rien à voir ensemble, apparemment. Rien de commun. Des préoccupations aux antipodes l’une de l’autre.
Pourtant, un hasard étrange a voulu que les élèves de la classe de 6ème E deviennent des poètes au pays du Soleil Levant et s’inspirent d’un tableau du peintre japonais Hiroshige représentant un paysage de la région d’Edo, l’ancienne cité de Tokyo. C’était il y a quelques mois, le temps d’un travail d’écriture. Les élèves apprenaient alors à composer des haïkus, forme poétique caractéristique de la poésie nippone.
Une reproduction du tableau et les poèmes qu’il a inspirés sont visibles dans le document ci-joint.
Pour en savoir davantage sur le haïku, il faut cliquer ici. Le site officiel du Printemps des Poètes est accessible par ici.

Cécile Commageat, professeur de français de la classe de 6è E

Document joint
un document Haikus (PDF de 56.8 ko)