Je me transforme en ... publié le 12/06/2020

Projet Métamorphose

Apollon et Daphné, Le Bernin, 1622-1625
Musée Borghèse, Villa Borghèse, Rome
Apollon poursuit la nymphe Daphné qui se transforme en laurier pour échapper à son agresseur divin (d’après Les Métamorphoses d’Ovide).

Le projet "Métamorphose" consiste à se transformer soi-même en autre chose (une autre personne, un animal, un objet, etc). La transformation peut se faire en une image ou plusieurs images. Elles peuvent être fixes ou mobiles. Les techniques sont au choix de l’élève. On peut aussi mélanger les techniques.

Les élèves ont sélectionné les réalisations suivantes et les ont commentées.

Ninon

… je trouve que l’idée d’un petit livret est très ingénieuse [bien qu’ici] on ne voit pas le rendu final … EP

… le format choisi est intéressant, car quand on tourne les pages cela crée comme une animation, une vidéo de la métamorphose. LS

Alizée

… le dessin est simple mais clair et joli (…) la transformation se fait en plusieurs images mais pas trop longtemps. GC

Laurine

… ce n’est pas elle qu’elle a métamorphosée mais une montgolfière ! JB

… mélanger à la fois l’eau et l’air deux éléments contraires. MB

… on peut apercevoir tous les détails de la métamorphose comme le panier de la montgolfière qui se détache et laisse les cordes qui maintenaient le panier se transformer en tentacules pour finir à la fin en une énorme méduse. LG

Marie

… j’adore l’aspect Gacha Life de ce dessin car on peut voir la transformation de la toute petite fille (…) pour voir apparaître un oiseau qui s’envole, comme la disparition totale du petit chapeau de la fille et la transformation en une crête sur la tête et le changement des jambes en petites pattes d’oiseau. LG

… Les oiseaux donnent l’impression d’emmener le personnage vers le vol. ADR

Laura

… la fille se fond bien dans le temps pour se transformer en un loup qui se tient debout. LG

… j’aurais personnellement interverti les deux dernières vignettes car la position et la transformation paraîtraient plus logiques. ADR

La transformation en loup (…) est très dure à réaliser aussi nettement.ML

Marie-Flavie

… s’en même s’en rendre compte c’est vrai qu’on peut faire le rapprochement et [voir] la ressemblance entre un arbre et une main. C’est un joli travail réaliste. JB

Lorenzo

… Comme à chaque fois Lorenzo met une touche d’humour, tout en respectant les consigne. MW

Cannelle

… une femme devient un paysage, il fallait avoir de l’imagination. Pour moi le dessin fait penser à une femme qui se fond dans la masse. MB

Dans la 3ème image, l’île est formée mais le palmier a la forme de la jambe, le soleil et les vagues forment bien la tête et les cheveux et l’île épouse bien
la forme du corps. MFB

Julie

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Philippe Chocq

Partager