La Terre a tremblé au Japon aujourd'hui 9 Mars 2011 publié le 09/03/2011  - mis à jour le 21/01/2015

Notre station sismique a enregistré les ondes sismiques

Dans les minutes qui ont suivi ce tremblement de terre, l’Agence météorologique japonaise a émis un avertissement contre un risque de tsunami pouvant déferler sur la côte Pacifique de l’île principale de Honshu.

Toutefois, la plus haute vague n’a atteint que 60 cm et l’alerte a été levée trois heures plus tard.

Notre station sismique a enregistré les ondes en provenance de ce foyer sismique.

L’Agence a en outre relevé de 7,2 à 7,3 la magnitude du séisme, survenu à 11H45 (02H45 GMT), à une profondeur de 10 km seulement. Son épicentre était situé à 160 km à l’est de la péninsule d’Oshika, dans la préfecture de Miyagi.

carte-2

La violente secousse a été ressentie dans la capitale, à 430 km de là, où les immeubles ont tremblé.

Les centrales nucléaires situées dans la région n’ont pas subi de dommages et la circulation des trains à grande vitesse Shinkansen a pu reprendre quelques minutes après la fin du séisme.

"Les secousses se sont poursuivies pendant une trentaine de secondes", a déclaré Yoshio Hoshi, pêcheur à la retraite qui vit sur la côte Pacifique de la préfecture de Miyagi. "Mais rien n’est tombé des étagères", a-t-il dit à l’AFP.

Le Japon, situé au confluent de quatre plaques tectoniques, subit chaque année environ 20% des séismes les plus violents recensés sur Terre.

Les normes de construction ainsi que les techniques parasismiques et systèmes d’alerte au tsunami très avancés permettent cependant de réduire considérablement les risques de dommages corporels et matériels.

Le Comité de recherches sismiques du gouvernement a averti qu’un grand tremblement de terre de magnitude 8 avait 70% de chances de se produire d’ici à 30 ans dans les plaines du Kanto, où est située la mégalopole de Tokyo, peuplée de quelque 30 millions d’habitants.

En 1923, la capitale avait été dévastée par un séisme majeur, qui avait fait 140.000 victimes, pour la plupart mortes dans des incendies.

Plus récemment, en 1995, le séisme de Kobe (ouest) avait tué plus de 6.400 personnes.

vous trouverez de plus amples informations sur le site de la JMA Japan Meteorological Agency http://www.jma.go.jp/en/quake/

Document joint
un document Sismogrammes LFCV SAC (Binary Data de 229 ko)

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Olivier Jalenques

Partager