La Terre avait tremblé pendant les vacances de Noël au Japon publié le 03/01/2011

Notre station sismique a enregistré les ondes

Une alerte au tsunami avait été déclenchée sur les côtes sud et sud-ouest du Japon à la suite d’un fort séisme, d’une magnitude de 7,4, qui s’est produit tôt mercredi matin 21 Décembre 2010 dans l’océan Pacifique.

Un message diffusé sur les chaînes de télévision avertissait que des vagues pouvant atteindre deux mètres de haut pourraient toucher les côtes des îles Ogawara, situées dans le sud de l’archipel. "Toutes les personnes se trouvant près des côtes doivent évacuer (ces endroits, pour aller) vers des zones plus élevées", selon ce message répété en boucle en japonais, anglais, coréen, chinois et brésilien.

L’Institut de géophysique américain (USGS) a précisé que la secousse s’était produite à 02H19 (mardi 17H19 GMT), près de l’île Chichijima, à environ 1.000 km au sud de Tokyo. L’hypocentre était situé à 14 km de profondeur dans l’océan Pacifique.

Outre les îles Ogasawara voisines du lieu du séisme, l’Agence météorologique japonaise avait également diffusé des alertes au tsunami pour les îles d’Izu, d’Amami et de Tokara, ainsi que pour les préfectures côtières de Shizuoka, d’Aichi, de Mie, de Wakayama, de Tokushima, de Kochi et de Miyazaki.

Finalement il n’y eut aucune victime et des vagues de 30 centimètres.

Vous trouverez ci-joints les sismogrammes enregistrés par notre station sismique LFCV

Portfolio
Document joint
un document EQ0000568176-SAC (Zip de 146.2 ko)

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Olivier Jalenques

Partager