La Terre a tremblé hier au Chili publié le 03/01/2011

Notre station sismique a enregistré les ondes

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué, dimanche 2 janvier, le centre du Chili, à 900 km au sud de Santiago, sans provoquer de victimes ni de dégâts matériels, mais entraînant des scènes de panique, ainsi que des coupures de courant et de téléphone, a annoncé le Bureau national des urgences (Onemi). Aucune alerte au tsunami n’a été lancée.
L’Onemi a affirmé que ce tremblement de terre, survenu à 16 h 20, heure locale (21 h 20 à Paris), était d’une "intensité moyenne". Une réplique a eu lieu deux heures plus tard. Dans un premier temps, l’Institut américain de géophysique (USGS) avait avancé une magnitude de 7,2, puis de 7,1.

Le séisme a affecté les régions de Biobio, Maule et O’Higgins, dans la même zone où un tremblement de terre d’une magnitude de 8,8 avait fait plus de 500 morts et 56 disparus en février 2010. L’épicentre a été situé à 147 km à l’ouest de la localité de Tirua, près de la ville de Temuco, à 900 km au sud de Santiago et à environ 100 km de la mer.

Carte_Chili

Selon le directeur de l’Onemi, Vicente Nunez, "le séisme n’a affecté ni les personnes ni les biens". Il a cependant occasionné des coupures partielles d’électricité et des lignes téléphoniques, ainsi que l’évacuation d’un millier de personnes des zones touchées, a-t-il ajouté. Des reporters de la télévision chilienne ont signalé, notamment à Puerto Saavedra et Tirua, des scènes de panique dans la population, qui a gagné les hauteurs afin d’échapper à un éventuel tsunami.

Vous trouverez des informations supplémentaires sur le site de l’USGS et en pièces jointes les sismogrammes enregistrés par notre station.

Portfolio
Document joint