Conférence "L’economie du Venezuela : evaluation et perspectives"

publié le 10/02/2014,
par  relations publiques

Le mercredi 5 février 2014, le Colegio Francia avait l’honneur de recevoir Monsieur Efraín Velásquez, économiste à l’UCAB, docteur de la Northwestern University et président du « Consejo de Economía Nacional ».

Après la conférence d’Ariel Segal en octobre et celle de Catherine Ales en novembre, il s’agissait de la 3eme intervention dans le cadre du cycle de conférences organisé par M. Hermet, professeur au Lycée français de Caracas. Cette conférence s’est déroulée à l’auditorium, en espagnol. Le public était composé des élèves des classes de première et terminale ES, ainsi que de certains élèves des séries littéraires et scientifiques et quelques professeurs intéressés par la question.

imgp1105

Le professeur Velázquez a brossé un tableau de l’économie vénézuélienne, moult graphiques à l’appui. Malgré ses richesses immenses en ressources naturelles, le Venezuela connait actuellement une situation économique tendue : inflation, dévaluation du bolivar, baisses des réserves de change, croissance économique en déclin, dérapage des dépenses publiques (31.6% du PIB en 2010, 41% en 2013). L’inflation galopante n’est pas un phénomène nouveau : c’est la 4eme fois les Vénézuéliens la vivent en moins de 40 ans.

Quelle est la cause de ces divers problèmes ? Un manque d’offre. Or les reformes récentes de la fin 2013 (Ley habilitante y Plan de la Patria) visant à contrôler les importations via l’octroi de devises, instaurer un prix plafond sur les biens et services et fixer un bénéfice maximal de 30% ne vont pas accroitre l’offre mais risquent au contraire de la réduire. Les entreprises n’obtenant pas de dollar au taux officiel auront des difficultés pour produire au prix juste, et peuvent risquer la faillite.

Le professeur Velázquez prévoit pour les années futures une faible croissance économique, une inflation élevée et persistante, ainsi qu’une restriction des importations. Les questions de la salle ont permis d’aborder divers thèmes comme le retour à l’étalon-or, la dollarisation, la comparaison avec d’autres pays (Argentine, Colombie, Union européenne), et même la privatisation du pétrole.

Tous nos remerciements au professeur Efraín Velázquez pour l’intérêt qu’il a su susciter chez les élèves grâce à des explications à la fois claires et profondes. Et aux élèves pour leur attention et leur prise de notes étoffée. Un pot amical généreusement offert par le Colegio a clos la conférence.

imgp1113